UNION DES COMORES

Présentation générale

Nom officiel : Union des Comores
Nature du régime : présidentiel
Chef de l’Etat et du Gouvernement : Ikililou Dhoinine, élu le 26 décembre 2010, en fonction depuis le 26 mai 2011

Superficie : 1862 km2
Capitale : Moroni
Villes principales : Moroni, Moutsamoudou, Fomboni
Langue (s) officielle (s) : comorien, français, arabe
Langue (s) courante (s) : comorien, français
Monnaie : franc comorien (492 FC = 1€, taux fixe, zone franc)
Fête nationale : 6 juillet (indépendance en 1975)

Population : 750 000 (Banque Mondiale, 2011)
Densité : 402 habitants/km2
Croissance démographique : 2,49 % (PNUD, 2011)
Espérance de vie à la naissance : 61,1 ans (PNUD, 2011)
Taux d’alphabétisation (en % de la population de plus de 15 ans) : 74,9 % (PNUD, 2011)
Religion (s) : islam sunnite (98%), catholicisme (2%), récent renouveau du chiisme

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :

  • agriculture : 40 %
  • industrie : 14 %
  • services : 33 %

Situation économique

La situation économique des Comores reste précaire. Le pays fait partie de la catégorie des pays les moins avancés (PMA), 45% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et les Comores figurent au 163e rang sur 187 en termes d’indice de développement humain. Le pays est structurellement dépendant des financements extérieurs, essentiellement assurés par les transferts (20% du PIB) de la diaspora comorienne résidant majoritairement en France, et par l’aide des bailleurs.

Le PIB en termes réels a augmenté de 1,8 % en 2009 et de 2,1 % en 2010. La Banque centrale des Comores estime que la croissance a atteint près de 4,5 % en 2011, mais le FMI est plus réservé, avec une évaluation à 2,2 %, accompagnée d’une inflation qui pourrait s’élever à 5,8%.

Compte tenue de la faiblesse de ses ressources propres, l’Etat comorien doit faire appel aux appuis budgétaires de la Communauté internationale. Le Qatar a par exemple accordé à Moroni une aide budgétaire de 20M$ (14M€) en mai 2010. Les Comores ont également signé un accord de coopération économique et technique avec la Chine en décembre 2012 pour un montant de 10M€.

La France a accordé fin 2012 une aide budgétaire globale de 3M€ destinée au financement partiel du programme économique et financier et affectée à des dépenses additionnelles de lutte contre la pauvreté (santé, emploi).

Les Conseils d’administration du FMI et de la Banque mondiale ont approuvé, respectivement les 17 et 20 décembre derniers, l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative pays pauvres très endettés (PPTE). Cette décision ouvre la voie à des annulations de dette significatives (176 M$ au titre de l’initiatives PPTE et de celle d’allégement de la dette multilatérale).

Malgré les progrès récemment réalisés en matière de gestion macroéconomique et de réduction de la pauvreté, les deux conseils d’administration ont souligné l’importance de poursuivre les réformes structurelles et de maintenir une politique très prudente d’endettement afin d’assurer la viabilité financière et une croissance inclusive.

*Données reprises du site Internet : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/com...


Régions membres AIRF

  • Ile autonome d'ANJOUAN
  • Ile autonome de MWALI
  • Ile autonome de NGAZIDJA

Conventions de coopération avec les Régions d'Europe

  • Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Ile autonome de NGAZIDJA)
  • Région Réunion

En cliquant sur EUROPE, sur la page d'accueil, à consulter :

    présentations

    liens utiles

    coordonnées

    documents et guides téléchargeables

Sur les bailleurs de fonds internationaux ...