L'association

Fondée en 2002, l'AIRF a pour finalité d'encourager la francophonie des territoires, en participant concrètement au développement d'un espace francophone respectueux des diversités, solidaire et plus prospère.

L’Association internationale des Régions francophones (AIRF) a été créée en 2002 à Lyon (France), par trois Régions francophones liées entre elles par des accords croisés de coopération décentralisée : les Régions de Tombouctou (Mali), Rabat-Zemmour-Zaër (Maroc) et Rhône-Alpes (France).

L’AIRF rassemble aujourd’hui plus de 180 collectivités territoriales et près d’une dizaine d’associations nationales de Régions dans 24 pays de la Francophonie.

Les 1ers Etats généraux de la Francophonie décentralisée
L'AIRF a pour finalité d'encourager la francophonie des territoires, en participant concrètement au développement d’un espace francophone respectueux des diversités, solidaire et plus prospère.

L’AIRF bénéficie du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (Ecosoc). L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lui a accordé le statut consultatif d’Organisation internationale non-gouvernementale (OING). Elle siège en France à la Commission nationale de la Coopération décentralisée (CNCD). Ses actions sont cofinancées par les cotisations et les apports en subvention ou valorisation de ses membres, ainsi que par les soutiens sur projet du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Agence française de Développement (AFD).

L'association établit entre les collectivités, territoires, communautés régionales et associations de collectivités territoriales francophones des coopérations, des échanges d’informations et d’expériences dans tous les domaines de l’activité publique territoriale.

 Elle mène en particulier les missions prioritaires suivantes :

  • Promotion de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance au sein des Régions
  • Sensibilisation et formation des cadres politiques et techniques des Régions en vue d’accroître l’efficacité de l’action publique territoriale tout en l’adaptant aux enjeux contemporains économiques, environnementaux, sociaux et numériques ;
  • Coopérations interrégionales bilatérales, multilatérales et transfrontalières entre les membres et création de réseaux de solidarité et de développement économique conjoints, pour la constitution d’un espace francophone de la solidarité et du développement économique durable au service des territoires et de leurs populations ;
  • Appui à la formation de la jeunesse francophone pour favoriser son insertion au sein des économies locales ;
  • Promotion de la langue française, de la diversité linguistique et culturelle.

 

Des membres de l'AIRF, Assemblée générale 2019 à Bamako

Depuis l’Assemblée générale réalisée à Bamako (Mali) en décembre 2019, les priorités thématiques de l’AIRF sont :

  1. L’affirmation du rôle des Régions, la coopération inter-régionale et la coopération transfrontalière
  2. La francophonie économique
  3. La jeunesse, la formation, la culture
  4. L’environnement, l’eau et les énergies
  5. La solidarité avec les régions des pays membres du G5 Sahel.

Les activités proposées par l’AIRF  sont des séminaires d’échanges de pratiques sur la mise en oeuvre des compétences régionales, des ateliers de renforcement de capacités des élus et des techniciens, notamment sur le montage de projets et leur financement pour les régions francophones, et des forums économiques encourageant les courants d‘affaires entre les acteurs économiques des territoires francophones.

Atelier sur l'attractivité territoriale à Skhirat (Maroc) en octobre 2019

 L’AIRF propose également aux collectivités territoriales francophones, dont les Régions françaises, de co-construire et mettre en œuvre des projets concrets de solidarité avec le Sahel et d’appui à la formation professionnelle de la jeunesse francophone. Un guide des financements internationaux octroyés par les bailleurs de fonds multilatéraux ou bilatéraux a été publié par l’AIRF.

L’association peut signer des accords et des partenariats avec d’autres associations et des partenaires techniques et financiers partageant son objet ou ses missions. Dans le cadre des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, elle établit avec les institutions de coopération nationales et internationales, des programmes d’actions et/ou de développement portant sur des projets définis en commun.

 Elle peut être partenaire ou membre d'associations ou d'organisations régionales et/ou internationales, telle que l’Organisation des Régions Unies (ORU/FOGAR).  


Depuis sa création, l’AIRF a été présidée par les personnalités suivantes :

  • D’octobre 2002 à octobre 2010, M. Thierry CORNILLET, ancien Député européen, Vice-président de la Région Rhône-Alpes (France) ;
  • D’octobre 2010 à mai 2014, Mme Ségolène ROYAL, ancienne Ministre, Présidente de la Région Poitou – Charente (France) ;
  • De mai 2014 à décembre 2016, M. Jean-Jack QUEYRANNE, ancien Ministre, Président de la Région Rhône-Alpes (France) ;
  • De janvier à mai 2016 par intérim, M. Mohamed IBRAHIM, Président de la Région de Tombouctou (Mali) ;
  • Depuis mai 2016, M. Laurent WAUQUIEZ, ancien Ministre, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (France).