MADAGASCAR

Présentation générale*

  • Nom officiel : République de Madagascar
  • Nature du régime : Présidentiel
  • Chef de l’Etat : S.E.M. Hery Rajaonarimampianina (investi président de la République le 25 janvier 2014).
  • Capitale : Tananarive
  • Villes principales : Tananarive, Tamatave, Majunga
  • Langue (s) officielle (s) : malgache, français, anglais
  • Langue (s) courante (s) : malgache, français
  • Monnaie : Ariary (3.224 ariary pour 1 €, en mars 2014)
  • Fête nationale : 26 juin
  • Population : 22.29 millions d’habitants (Banque mondiale, 2012)
  • Densité : 37.65 habitants/km²
  • Croissance démographique : 2,79 % (Banque mondiale, 2012)
  • Espérance de vie à la naissance : 63,79 ans (Banque mondiale, 2011)
  • Taux d’alphabétisation : 66 % (Banque mondiale, 2010)
  • Religion (s) : Fond commun traditionnel axé sur le respect des ancêtres (50 %) ; Christianisme (45 %), dont 25 % de Catholiques et 20 % de Protestants ; Islam (5 %)

Situation économique*

La crise politique a eu un impact très sévère sur le développement socio-économique de Madagascar. La faiblesse de l’économie de la Grande Ile se reflète à travers divers indicateurs : en 2012, le PIB/habitant situe Madagascar au 175ème rang sur 182 pays. Dans les classements internationaux, la Grande Ile se place au 151ème rang pour l’Indice de Développement Humain, au 142ème selon Doing Business, et au 118ème selon Transparency International.

Le pays qui compte aujourd’hui 22 millions d’habitants a connu une croissance économique quasi ininterrompue depuis 1995 (exception faite de 2002), avec un pic en 2008 (+7,1%). Les principaux moteurs étaient les deux grands projets miniers (QMM Rio Tinto et Sherrit Ambatovy), le BTP et les services. La crise politique malgache et la crise mondiale ont changé la donne avec un recul du PIB de -3,7% en 2009, une stagnation en 2010, une croissance modérée de 1,9% en 2011, et une reprise estimée à 3,1% en 2012 tirée par la récente mise en exploitation du projet minier d’Ambatovy. Cette croissance devrait se consolider pour atteindre 4% en 2013, puis plus de 5% en 2014.

Après deux années en 2008 et 2009 caractérisées par d’importants déficits du solde courant, liés aux importations d’équipements pour les investissements miniers, la balance des opérations courantes a retrouvé depuis 2010 sont niveau d’avant 2008, soit en 2011 6,2% du PIB contre 21,0% en 2009, et devrait devenir excédentaire en 2014. Les exportations, après s’être tassées en 2009 et 2010 avec la crise et le retrait de l’agrément AGOA, sont aujourd’hui tirées par le secteur minier. L’entrée en opération en 2012 du complexe minier d’Ambatovy, dont le potentiel d’exportation est de 1 Md $, devrait permettre de porter à 2 Mds $ en 2013, puis à 2,4 Mds $ en 2014 le potentiel d’exportation de Madagascar contre 1,3 Md $ avant la crise en 2008.

En 2012, le commerce bilatéral France-Madagascar a atteint 634 millions €, en hausse de 6,5% par rapport à l’année précédente. Premier client historique de Madagascar, la France reçoit 28,5% des exportations malgaches. Les principaux produits achetés sont les textiles, les produits des industries alimentaires, les produits agricoles, de la pêche et de l’aquaculture (crevettes, vanille, cacao). 73,4% des produits exportés en France proviennent des zones franches.

Troisième fournisseur de Madagascar, les exportations de la France représentent 6% du montant total des achats malgaches. La France exporte essentiellement des textiles afin de répondre principalement aux besoins en matières premières des entreprises franches, des équipements mécaniques, du matériel électrique et électronique, des produits des industries agro-alimentaires (boissons, produits laitiers, produits carnés, café ainsi que produits de la meunerie).

*Source : www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/madagasca...


Régions membres de l'AIRF :

  • Région ANALAMANGA
  • Région ATSINANANA
  • Région MENABE
  • ASSOCIATION DES REGIONS DU MADAGASCAR (AREGM)

Conventions de coopération :

  • Institut Régional de Coopération Développement (IRCOD) ALSACE (Région BOENY, Région BETSIBOKA)
  • Région AQUITAINE (Région d'ITASY)
  • Région AUVERGNE (Région de VAKINANKARATA)
  • Région BOURGOGNE (Région de HAUTE MATSIATRA)
  • Région BRETAGNE (Région d'ANALANJIROFO et d'ANOSY)
  • Région FRANCHE-COMTE (Région de TAMATAVE)
  • Région NORD-PAS-DE-CALAIS (Région d'ANALANJIROFO)
  • Région BASSE NORMANDIE (Région d'ATSINANANA)
  • Région HAUTE NORMANDIE (Région d'ATSINANANA)
  • Région PICARDIE (Région de DIANA)
  • Région RHONE-ALPES (Région d'ATSINANANA)
  • Région REUNION

Accès au "Guide des financements" de l'AIRF

  • recherche par pays d'intervention;
  • recherche par organisme;

Pour effectuer vos recherches, cliquez sur le lien raccourci, ci-dessous :

http://www.regions-francophones.com/financements/f...


En cliquant sur EUROPE, sur la page d'accueil, à consulter :

    présentations

    liens utiles

    coordonnées

    documents et guides téléchargeables

Sur les bailleurs de fonds internationaux ...