La Région Atsinanana à Madagascar

La Région Atsinanana est gouvernée par M. Richard Théodore RAFIDISON. Représentant les Régions malgaches au sein du Bureau de l'AIRF, il nous présente la collectivité régionale et son territoire.

Catégorie : Focus sur un territoire francophone

Publié le

Peuplée d'environ 1 485 000 habitants, dont 63 % de jeunes de moins de 25 ans, la Région Atsinanana, l'une des 22 Régions de Madagascar, est le second poumon économique de l'île, avec la Région Analamanga où se situe la capitale du pays Antananarivo.

Végétation et cascade en région Atsinanana
Son climat est équatorial, chaud et humide, avec une forte pluviométrie annuelle (2750 mm / an). Atsinanana est réputée pour la quantité et la biodiversité de ses forêts primaires, ses forêts de littoral, de mangroves, de plantations, mais celles-ci sont menacées par l'accélération de leur exploitation. Inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO pour leur biodiversité et les espèces menacées qui y vivent, ces forêts racontent l'histoire géologique de l'île, sa séparation avec le continent africain il y a 60 millions d'années. La région possède également de nombreux lacs et fleuves, dont le canal des Pangalanes, creusé par les populations sous le régime de l'indigènat de 1896 à 1904, pour faciliter le transport des hommes et des productions sur 665 km, dont 247 km traversent le territoire régional du Nord au Sud, jusqu'au Chef-lieu de Région, Toamasina (Tamatave) et son port, 1er port en eaux profondes de Madagascar, à 722 km de l'île de la Réunion (France) dans l'océan indien.

La Région Atsinanana accueille 1823 établissements d'enseignement primaire avec un taux net de scolarisation de 79% ; elle compte également 2 universités, 2 écoles doctorales et 8 écoles de formation supérieure paramédicale.

L'économie régionale repose sur les activités du port, l'exploitation minière (or, platine, chrome, titanium, cuivre, etc), l'agriculture, l'élevage et la pêche. Les cultures vivrières (riz, maïs, manioc, patate douce, etc), fruitières (bananes, agrumes, ananas, litchis) et de rentes (canne à sucre, café, curcuma, girofle, vanille, cannelle, poivre) sont cultivées sur plus de 24 000 ha. Avec ses 285 km de littoral, la beauté de ses plages, sa végétation, ses aires protégées, les quartiers historiques de villes et la richesse culturelle de ses populations, la région Atsinanana dispose d'un énorme potentiel touristique.

La collectivité territoriale décentralisée est régie par l'article 143 de l'actuelle Constitution, qui stipule que "Les collectivités territoriales décentralisées sont les communes, les Régions et les Provinces". Toutefois, la Région est dirigée par un Gouverneur, nommé en Conseil des Ministres.

192 agents oeuvrent pour la collectivité régionale, compétente dans de nombreux domaines comme l'aménagement du territoire, les infrastructures routières, l'agriculture, la gestion des ressources naturelles, l'électrification, la gestion des déchets, le développement économique, l'enseignement primaire, secondaire et professionnel...

M. Richard Théodore RAFIDISON, Gouverneur de la Région Atsinanana

Le Gouverneur de la Région, M. Richard Théodore RAFIDISON nous indique : "Nous sommes confortés d’une pure conviction que le capital naturel et humain de la région permet amplement de relever nos défis d’assurer le bien être et le développement soutenable de la population d’Atsinanana. Par ailleurs, notre positionnement actuel ainsi que nos engagements au sein de l’AIRF, ne pourront qu’apporter davantage d’opportunité pour atteindre cette noble vision ».

La Région Atsinanana entretient une coopération décentralisée avec la Région Normandie en France, axée notamment sur l'appui au développement agricole et le renforcement de capacités des services régionaux.

Fortement touché par la pandémie de Covid-19, tant par la situation sanitaire au sein de la population urbaine que par les conséquences économiques engendrées, le territoire régional est soutenu par la collectivité "Région Atsinanana", qui, résiliente aux crises, se mobilise pour accompagner les habitantes et habitants de la région, acteurs économiques, jeunes en formation, associations, dans leurs initiatives et projets de relance.