La Région des Grands-Ponts en Côte d'Ivoire

Monsieur Essiagne Daniel SESS, Président de la Région des Grands-Ponts, nous présente les caractéristiques et les atouts de cette collectivité régionale ivoirienne et de son territoire.

Catégorie : Focus sur un territoire francophone

Publié le

Région au climat subéquatorial (2000 mm de pluviométrie par an), la Région des Grands-Ponts est voisine du District d'Abidjan et limitrophe des Régions de l'Agnéby-Tiassa au Nord et du Lôh-Djiboua et du Gbôklè à l'Ouest. Elle dispose au Sud d'un cordon littoral sur l'océan atlantique ( 120 km), lui-même entouré de berges lagunaires sur la lagune Ebrié. Dabou, chef-lieu de Région, est situé à 14 km de la capitale économique Abidjan, et compte une population de près de 149 000 habitants, pour une population régionale totale d'environ 357 000 habitants à forte dominante jeune (70 %) et alphabétisée (93 %).

Tourisme lagunaire et maritime
Sur le plan économique, la Région des Grands-Ponts recèle de nombreuses potentialités : dans le secteur de l'agriculture et de la pêche, l'abondance de cours d'eau et de bas-fonds encourage au maraîchage et au développement de la riziculture et de la pisciculture. Dans le secteur industriel, les filières manioc (production locale d'attiéké), hévéa (latex), noix de coco (lait, beurre, parfum...) et huile de palme sont des atouts à l'exportation, complémentaires des cultures vivrières que sont les produits de la pêche maritime, la culture des bananes plantain et l'arboriculture. Les atouts naturels (lagune, fleuves, îles, forêts, réserve de biodiversité avec le Parc naturel d'Azagny...) et culturels (nombreux festivals, vestiges témoignant de la présence coloniale, habitat traditionnel, patrimoine immatériel) de la région en font également un endroit idéal où investir pour le tourisme durable national, avec un marché local conséquent du fait de la proximité de la population d'Abidjan.

M. Essiagne Daniel SESS, Président de la Région des Grands Ponts
Comme les trente autres Régions ivoiriennes, la Région des Grands-Ponts a été créée par décret du 2 mai 2013. Le dernier scrutin régional (13 octobre 2018) a permis l'élection de 37 Conseillers régionaux (organe délibérant de la collectivité). 4 Vice-présidents délégués à des politiques publiques appuient au sein du Bureau exécutif le Président M. Essiagne Daniel SESS dans la conduite de l'institution régionale. Sa vision est de faire de la Région des Grands-Ponts une Région prospère, paisible, solidaire et accueillante.

9 commissions thématiques regroupant les principaux enjeux du territoire mobilisent les conseillères et conseillers régionaux :

  1. Planification, Développement, Emploi ;
  2. Economie, Budget, Finances ;
  3. Environnement, Cadre de vie, Tourisme et Artisanat ;
  4. Equipement, Infrastructures et Transport ;
  5. Education, Santé, Affaires sociales ;
  6. Coopération et Relations extérieures ;
  7. Sécurité et Protection civile ;
  8. Culture, Sport et Loisirs ;
  9. Agriculture, Pêche et Elevage.

L'Administration régionale compte 67 agents, 15 mis à la disposition de la Région par arrêté ministériel et 52 recrutés localement. Le personnel est réparti dans 4 Directions : Services comptables et financiers, planification et du développement, Services techniques et des Moyens généraux, et Affaires sociales, culturelles et du Développement humain.

Vue aérienne d'une des îles de la région des Grands Ponts

Les projets prioritaires de la Région des Grands Ponts ciblent l'autonomisation des jeunes et des femmes, avec par exemple l'objectif "1 permis 1 taxi ou 1 mini car", l'économie bleue devant permettre la valorisation économique et touristique des rivages océaniques, des rivières et de la lagune, et enfin l'agriculture avec le projet de plantation de manioc et de vulgarisation des fermes avicoles.

La Région des Grands Ponts a signé récemment un accord de coopération avec la Région française Occitanie, dont une délégation politique a rencontré en janvier 2020 élus et techniciens des Grands Ponts et a visité les projets prioritaires.

Dans le cadre de la riposte à la pandémie de la Covid-19, à compter du 11 mars 2020, la Région des Grands-Ponts a mené en urgence un plan d'actions en trois axes afin de freiner la propagation de la maladie au sein de la population : achats de matériels visant à accroître la mise en oeuvre des mesures barrières, sensibilisation renforcée de tous les publics pour l'éducation et le changement des comportements à risque, assistance aux personnes souffrant de la Covid-19.

Distribution de masques auprès des femmes responsables de coopératives et d'associations, par la Direction du Développement humain de la Région des Grand Ponts